Balina Irlande

Balina

claude17Publié par

Encore un couchsurfing étonnant à Balina. c’est la ville des pêcheurs à la mouche, il y a une rivière mondialement connue pour ça d’après Gary, notre nouvel hôte. Gary habite dans les bas quartiers de Balina et s’avère un hôte généreux et charmant. Il nous accueille avec un repas tout prêt et nous emmène faire un tour à pied dans sa ville qu’il aime tant. Enfin, quand je dis un tour, c’est un tour complet! on a du faire 10 km (après notre journée dans les pattes!) mais c’est vraiment sympa. Nous nous arrêtons près de la rivière où Alain discute avec des pêcheurs locaux. puis nous avons arpenté toute la ville.

Ensuite, retour chez lui pour une petite partie de fléchettes. Nous pensons la journée terminée mais que nenni! Il nous  emmène (toujours à pied) dans son pub favori vers minuit. Là, bonne ambiance, nous nous retrouvons attablés avec toute une équipe de joyeux drilles irlandais et deux canadiens qui se greffent à la discussion et rejoignent le groupe. Tout le monde tourne à la bière, nous sommes plus raisonnables (la bière n’est pas notre truc, c’est un comble en Irlande!). Après un certain nombre de tournées d’énormes chopes de bière, nous disons à Gary que nous voudrions rentrer pour partir tôt le lendemain matin, en fin plutôt tout- à l’heure puisqu’il est environ 3H du matin!

Il sort donc avec nous et au bout de 500 mètres, il s’arrête et nous dit qu’il a envie de retourner au pub avec les copains… Il marche un peu en zig-zag, nous sommes ravis qu’il soit à pied. Il nous donne ses clés et nous explique comme il peut comment retrouver le chemin de chez lui. Nous nous débrouillons tant bien que mal pour rentrer et nous ne traînons pas à nous endormir.

Lorsque nous sommes prêts à partir, nous trouvons au rez-de-chaussée, couché dans le canapé, nous lui laissons donc un petit mot et un cadeau pour le remercier. Nous n’avons pas le cœur à le réveiller même s’il nous l’a demandé la veille…

Et nous reprenons une route sur la côte pour continuer notre périple.