Pêche Argentine

Alain à la pêche et retour à Buenos-Aires

claude17Publié par

Super barbecue avant de partir de l’hôtel, petit bain dans la piscine, elle est pas belle la vie?

Journée de transit, Alain part de son côté retrouver des pêcheurs (à 15H de bus!), moi je vais retrouver Julien à Buenos-Aires, 18H de bus, plus facile que je le pensais, grand confort, siège vraiment couchette, bref, vraie nuit de sommeil.

Super journée avec mon fiston, petit dej avec lui, puis intendance, coups de fil importants, mise à jour du blog.

Petit resto en ville, balade. Apéro chez ses potes Elsa et Antoine, adorables.

Soirée tranquille chez lui, petit poker interrompu par un coup de fil d’Alain vers 23H. Il me dit: « J’ai pas le temps, je suis à l’hôpital, je te rappelle ». Oups, raccroché!

Aucun moyen de le joindre, attente… Je ne sais même pas où il est, dans quel hôpital, je ne sais ce qu’il a, s’il va bien… Pas simple.

Autre appel, 1 H du matin, il s’était enfoncé un hameçon dans le doigt de bon matin, il a pêché toute la journée avec ses nouveaux potes, son hameçon dans le doigt et le soir, ils l’ont emmené à l’hôpital (120 km!).

Donc à 1H du matin, l’hameçon est enlevé et il a des point de suture… Il pourra continuer son séjour de pêche avec ses petits fils dans le doigt.

Moi, je passe trois jours très agréables avec Julien en attendant le retour d’Alain, très fier de nous rapporter ses photos de pêche

Super barbecue avant de partir de l’hôtel, petit bain dans la piscine, elle est pas belle la vie?

Journée de transit, Alain part de son côté retrouver des pêcheurs (à 15H de bus!), moi je vais retrouver Julien à Buenos-Aires, 18H de bus, plus facile que je le pensais, grand confort, siège vraiment couchette, bref, vraie nuit de sommeil.

Super journée avec mon fiston, petit dej avec lui, puis intendance, coups de fil importants, mise à jour du blog.

Petit resto en ville, balade. Apéro chez ses potes Elsa et Antoine, adorables.

Soirée tranquille chez lui, petit poker interrompu par un coup de fil d’Alain vers 23H. Il me dit: « J’ai pas le temps, je suis à l’hôpital, je te rappelle ». Oups, raccroché!

Aucun moyen de le joindre, attente… Je ne sais même pas où il est, dans quel hôpital, je ne sais ce qu’il a, s’il va bien… Pas simple.

Autre appel, 1 H du matin, il s’était enfoncé un hameçon dans le doigt de bon matin, il a pêché toute la journée avec ses nouveaux potes, son hameçon dans le doigt et le soir, ils l’ont emmené à l’hôpital (120 km!).

Donc à 1H du matin, l’hameçon est enlevé et il a des point de suture… Il pourra continuer son séjour de pêche avec ses petits fils dans le doigt.

Moi, je passe trois jours très agréables avec Julien en attendant le retour d’Alain.